Safari au Parc National de Serengeti, Tanzanie

Dans après-midi du 22/06 nous sommes arrivés au Parc National de Serengeti, un véritable bijou parmi des parcs naturels de la Tanzanie, classé par l’UNESCO. Il est situé dans le prolongement de la Zone de Conservation du N’Gorongoro que nous avons visité à la veille. Ce parc est l’un des plus grands d’Afrique avec ses plus que 14000km2. Nous avons y passé une journée et demie de Safari pour observer des animaux dans les situations bien inédites, tout dans un cadre tellement connu de plupart des films sur la nature.

Safari Serengeti giraffes

En ce qui concept de Safari lui-même, c’est un peu comme un zoo inversé : des spectateurs se déplacent en véhicules 4×4, ou ils sont en sécurité dans l’espace contrôlé complétement par des animaux. D’ailleurs le gouvernement de Tanzanie décharge toute sa responsabilité pour la mort ou blessure accidentelle du au rencontre malheureux avec la faune de ses parcs naturels et impose même des amendes financiers à ceux à qui ceci arrive (ou leurs familles en cas de mort) – il est interdit de nourrir des animaux, même avec soi-même ! Même principe tient dans les campings à l’intérieur du parc : il n’y a aucune barrière entre eux et les animaux, et ceux-ci peuvent y venir librement (bien que la plupart évite de le faire).

Safari Serengeti Lionne Lionceaux

Des plaines, forêts, savanes et rivières abritent de milliers d’animaux sauvages : nous avons aperçu des lions, léopards, buffles, rhinocéros (ceux-ci de très loin), éléphants, girafes, phacochères, des impalas (très nombreux), hyènes, chacals et plein des oiseaux, notamment l’autruche, marabout, pélicans, hérons et l’aigle noir.

Safari Serengeti Hyene

Nous avons également aperçu des migrations de centaines de gnous, gazelles et zèbres qui chaque année se déplacent en énormes troupeaux pour la reproduction.

Safari Serengeti Zebra et Gnou

Pour des nombreuses espèces nous avons vu des petits, voire des nouveaux nés qui tenait à peine sur leurs jambes (le cas des zèbres, mais on a vu aussi des petites éléphants, girafes, gnous, buffles, impalas ou hippopotames).

Safari Serengeti Zebra

Des situations particuliers concernent des lions : certains ont fait leur sieste au bord de petit point d’eau, d’autres se sont cachés dans les arbres, enfin il y a eu certains cachés dans les « ilots » végétales constitues par des pierres et petites collines, ou on trouve des arbres.

Safari Serengeti Lions

A cote d’une de tels points nous avons rencontré une lionne avec ses lionceaux. Tout d’abord elle était seule, et puis elle les a appelées à sa manière ; des lionceaux ont répondu en version plus aigüe, et, j’avoue, un peu morbide, avant de sortir des hautes herbes ou ils étaient cachés pour rejoindre leur mère.

Safari Serengeti lionne lionceaux

Les mangoustes étaient une autre animal très marrante : elles se lèvent sur leurs deux petites pattes dès qu’ils veulent vérifier l’absence du danger dans leur entourage, et sinon, elles trainent en paquet de 20aine des animaux en cherchant l’occasion pour piquer de la nourriture. Ils ont apparu dans le campement comme la furie le premier jour en passant très rapidement devant les tentes. Le deuxième jour ils sont revenus afin de dévaliser la poubelle alimentaire. Les cuisiniers leurs ont chassé avec le bâton en tapant la poubelle : ca grouillé la dedans des mangoustes et elles s’échappaient dans l’horreur.

Safari Serengeti Mangoustes

Des hippopotames étaient visibles en paquets dans certains points d’eau, surtout dans un, dénommé « Hippo pool » il y en avait des dizaines des animaux de toutes âges.

Safari Serengeti hippopotames

Quelques animaux plus rares ou moins connues incluent
– des servals, des dik dik, des cobe
– des reptiles tels que des crocodiles (souvent trouvés non loin des hippopotames) mais aussi plus petites lézards dans les pierres, comme les margouillats brillant des couleurs vifs.
– des oiseaux tels qu’étourneau métallique aigrette garzette, spréo superbe, tantale ibis, ombrette du Sénégal et plein des papillons de tous les couleurs et tailles. Je ne compte même plus des arbres et fleurs des différentes couleurs.

 

Les deux nuits que nous avons passé le bas, nous avons dormi dans un campement assez ouvert. Lions faisait l’apparition à la proximité du camp, et des hyènes chantait leurs chansons chaque nuit…

 

Alex, notre guide, nous a raconté comment gérer des rencontres directes avec les animaux dangereux : pour des éléphants il faut chanter, taper les mains en rythme et espérer que des animaux vont ouvrir la voie de sortie pour ceux qui seraient piégés parmi eux. Pour ce qui concerne des lions … il ne faut pas paniquer et essayer de reculer en arrière dans le calme restant face au lion … l’efficacité de cette technique n’est pas vraiment confirmé, je crois. Enfin pour des serpents … en cas de l’injection du venin, il faut utiliser des plantes traditionnelles connues aux tribus de Tanzanie … manque de bol, des européens ont à peu près 15 minutes de vie devant eux avant mourir.

 

Snail Play-Button Eagle-1
spinner
Note moyenne  1 2 3 4 5fVous devez vous connecter pour voter
Backward-Button
Forward-Button
P1290075 Safari Serengeti Mangoustas Viktoriia.JPG
P1290076 Safari Serengeti Mangoustas Viktoriia.JPG
P1290079 Safari Serengeti Mangoustas Michal.JPG
P1290080 Safari Serengeti.JPG
P1290081 Safari Serengeti Angry Birds.JPG
Safari Serengeti Gnou migrant
Entre Serengeti
Safari Serengeti Agama
Safari Serengeti
Safari Serengeti Giraffe
Safari Serengeti Michal
Safari Serengeti Viktoriia
Prev-ButtonNext-Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *