Europe de l’est mystérieuse

La Géorgie, l’Arménie, l’Ukraine … des pays de l’Europe de l’est tellement lointains, des pays malheureux et tellement mal connus en France ou ailleurs en Europe de l’ouest, La frontière de l’Europe ; de Paris ils paraissent plus loin que certains pays africains et du Maghreb.

Et pourtant ces pays sont, pour leur grande gloire, des points d’origine de beaucoup de ce qui fait de nous des européens.

Ararat vu de l'Arménie

Les Géorgiens ont cultivé du vin à l’époque où Paris n’existait pas encore et ceci depuis plusieurs millénaires, les Arméniens ont été christianisé en tant qu’un des premiers états dans le monde, les Géorgiens ont suivi peu après. Bien avant ils ont créé des civilisations fleurissantes de Colchide. Les ancêtres des Ukrainiens ont créé un état fleurissant de Rus de Kyiv avec le nombre très important des vestiges de sa gloire de l’époque, avec la culture très riche de tous ces trois états. Plus récemment des influences techniques et culturelles ukrainiennes sont vues un peu partout dans le monde … entre le chant de noël très bien connu de « Chchedryk » (mieux connu en anglais comme « Carol of the bells ») jusqu’à l’architecte du premier vol spatial réussi de Spoutnik, Sergueï Korolyov, incorrectement désigné en tant que Russe. Dans tout ceci la tradition très ancienne se croise avec l’innovation, capacité créative qu’on n’associe pas avec pays si lointains, mal connus et à tort.

Que celui qui pense que ces pays ne sont pas « en Europe » le dit en sachant tout cela.

Pourtant en France l’ignorance subsiste sur toute l’Europe de l’est. Peu des gens se rendent compte à quel point ils partagent cette base culturelle, historique avec tous ces peuples mal connus ici, et pourtant présents. Pour faire de l’Europe il faut apprendre l’Europe, connaitre ce qui est encore mystérieux, pour certains inintéressant par l’ignorance, pourtant c’est la partie de notre culture et de nos racines aussi.

Ukraine

Ces peuples, ces pays qui malgré des orages de l’histoire subsistent, existent et tentent aussi bien que mal d’avancer. L’Arménie s’accroche malgré son position politique presque sans espoir, la Géorgie se développe activement, un des pays le plus occidentalisés de la région, l’Ukraine tente de se reformer malgré la guerre avec la Russie, qui ravage son économie.

Dans plusieurs articles qui suivront je vais tenter de retranscrire à l’appui des photos cette franchise et simplicité irrésistible des villages en pommiers et au milieu de la mer des tournesols, qu’on retrouve dans les steppes de l’Ukraine, cette émotion impossible des nuages dansantes dans les pics du Caucase de la Géorgie ou encore le mystère des monastères montagnards de l’Arménie dans l’ombre de la montagne majestueuse d’Ararat … tous ces pays cachent des histoires oubliées du passée, qui sont toujours vivantes la bas. Des légendes, tout ce qui semble oubliée en occident, on y retrouve encore la bas, la force de spiritualité sans comparaison.

Khor Virap Armenie